^ pleindetrucs.fr

Mes 54 objets (et quelques idées sur minimalisme)

Comme je suis minimaliste, on me demande souvent ce que j’ai comme possessions matérielles, concrètement.

Alors, j’ai fait une liste.

La voilà :

Habits

  1. T-shirt bleu
  2. T-shirt vert
  3. T-shirt noir
  4. T-shirt gris à manches longues
  5. Chemise
  6. Sweat à capuche
  7. Sweat noir
  8. Veste chaude à capuche
  9. Veste
  10. Jean bleu
  11. Caleçon coloré
  12. Caleçon funky
  13. Caleçon marron
  14. Caleçon bleu-gris
  15. Caleçon noir
  16. Chaussettes noires
  17. Chaussettes noires
  18. Chaussettes noires
  19. Chaussettes noires
  20. Chaussettes grises chaudes en laine
  21. Short de sport bleu
  22. Short beige en toile
  23. Short maillot de bain rouge

Accessoires

  1. Sac de voyage
  2. Bandeau cheveux noir
  3. Bandeau cheveux Galápagos
  4. Bonnet
  5. Claquettes
  6. Chaussures de sport
  7. Chaussures cuir multifonction (ville, marche, etc…)
  8. Sac d’ultra book 11’
  9. Sac d’ordinateur 17’
  10. Carnet de note (le plus important de tout !)
  11. Stylo noir

Technologie

  1. Ultra book 11’
  2. Ordinateur 17’
  3. Enceinte portative bluetooth
  4. Clef USB
  5. Enregistreur audio
  6. Micro-cravate
  7. Écouteurs
  8. Caméra appareil photo waterproof
  9. Trépied caméra
  10. Téléphone cassé mais qui fonctionne
  11. Chargeur universel
  12. Chargeur d’ordinateur portable

Toilette

  1. Trousse de toilette
  2. Brosse à dent
  3. Ciseaux
  4. Pince à épiler
  5. Serviette

Et bien sûr les savons, shampoings, dentifrices, déodorants et autres consommables qui ne sont pas à proprement parler des « possessions ».

Loisir

  1. Guitare cassée avec un bon son
  2. Housse de guitare
  3. Rubik’s cube (et ouais !)

À noter aussi que j’ai un appart meublé que je loue à l’heure actuelle. Il n’est pas dans la liste parce que ce n’est pas quelque chose que j’utilise et que je transporte au quotidien.

Donc, voilà : 54 objets.

Je pourrais bien en avoir 70 ou 200. C’est pas le nombre qui compte.

Ce qui m’intéresse, c’est de ne pas m’encombrer de matériel inutile.

De ne pas « acheter pour acheter » et avoir 37 pulls que je ne mets jamais.

Peut-être qu’un jour, j’aurais davantage de choses. Peut-être pas.

Le minimalisme n’est pas une contrainte.

C’est plutôt une envie.

L’envie de se focaliser sur l’essentiel et de faire un maximum de place à tout ce qui n’est pas matériel.

Alors, certes, ce n’est pas pour tout le monde.

En tout cas, ça permet d’avoir des résultats sympatoches.

Et si ça t’intéresse, j’ai écrit cet article pour devenir minimaliste.

Bonne journée amig@ !


Reste en contact :