^

Le meilleur moyen d’avancer dans vos projets

Parfois, on veut entreprendre un méga projet.

Ou pas forcément méga d’ailleurs, mais qui demande au moins plusieurs jours pour être mené à terme.

Un projet assez costaud quoi.

Du genre s’installer dans une nouvelle ville, pratiquer un sport, écrire une thèse, un mémoire ou un livre, manger plus sainement, voyager, etc…

Du coup, on voit l’étendue du projet et on se dit : “AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaah !!!” ou un truc du genre.

Cette vision est super flippante parce que c’est ultra velu (ouais, je tente des mots…) d’appréhender tout le projet d’un seul coup.

Ce n’est raisonnablement pas envisageable d’écrire une thèse dans l’après-midi, pépère.

Du coup, notre vieil ami le cerveau nous envoie ce doux message : “C’est tendu, trop tendu, tu ferais mieux de faire une sieste mon pote !” Ou regarder une série, manger du chocolat, aller sur Facebook…

Et parfois, on l’écoute… puis on n’est pas très satisfait de l’avoir écouté.

C’est normal.

Parce que ça fait pas avancer notre projet d’un broc de passer la journée sur Candy crush.

Du coup, quel est le meilleur moyen d’avancer dans tes projets ?

Roulements de tambours :

Fais une seule chose à la fois.

Comme ça, au premier abord, ça semble plutôt simpliste mais c’est ultra puissant.

C’est pas un petit conseil de base pour être détendu du slip ou autre, c’est une porte d’accès vers la concrétisation de tes aspirations.

Partons de cette observation : concernant ton gros projet, tu ne peux pas tout réaliser d’un coup.

Prenons par exemple l’écriture d’un bouquin. Il y a peu de chances que tu l’écrives d’une traite, que tu fasses la mise en page, que tu le publies et que tu en fasses la promotion dans la foulée.

Si tu penses à tout ça en même temps, ça va te prendre un max d’énergie mentale.

La chose que je considère la plus sensée à faire, c’est de souffler un bon coup, déterminer une (petite) action qui va dans la bonne direction du projet puis la réaliser. Easy.

Le reste viendra en temps voulu.

Je sais que c’est pas hyper facile à appliquer mais c’est la meilleure manière selon moi de réaliser les projets qui te tiennent à cœur.

Quand je me sens crouler sous le poids d’un projet, je me dis que ça ne sert à rien de me sentir comme ça et que ce n’est pas productif du tout.

Alors je cherche une chose simple que je puisse faire dans l’immédiat et qui mène vers la réalisation de mon projet, et je la fais.

Par exemple, en ce moment, je viens d’arriver au Chili et je veux m’installer à Santiago, il faut que je trouve un appartement, un téléphone, une guitare, une carte de métro et un milliard d’autres trucs, tout ça en espagnol !

Ça fait un paquet de choses à faire, surtout que je n’ai pas (encore) d’endroit pour dormir ce soir. Haha !

Ce qui me semble le plus judicieux, c’est d’aller sur internet et d’appeler des gens qui proposent des apparts.

Ça ne va pas tout régler d’un coup. Il faudra que j’aille les visiter ensuite, que je négocie le prix, etc…

C’est plus efficace que de tourner en rond.

Ça me rapproche de la réalisation de mon projet.

Petit à petit.

Une seule chose à la fois.

Et c’est exactement la même chose pour tous les projets, les miens comme les tiens.

Prends une minute pour penser à l’un de tes projets.

Qu’est-ce que tu peux faire maintenant ?

Trouve un mini-truc qui va dans la bonne direction.

Si tu as l’énergie nécessaire pour le faire :

Fais-le.

Easy life.

Celui qui déplace une montagne commence par déplacer de petites pierres.
– Confucius


Reste en contact :