^ pleindetrucs.fr

L’horrible piège des objectifs non-stratégiques (et comment l’éviter)

RhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaAAAAAAAAAAH !

Il y a un truc qui me fend le cœur.

C’est quand je vois quelqu’un qui a un objectif qui compte à ses yeux

…et qu’il bosse comme un ouf EN CROYANT avancer vers cet objectif alors qu’il se plante furieusement de chemin.

Par exemple, t’as un ami, Pablo, qui veut lancer son business en ligne, et au lieu de développer une offre et chercher des clients, il passe des semaines, des mois ou des années à faire un beau design pour son site.

Il est tout excité et visualise déjà les foules de clients émerveillés se ruer en masse vers sa vitrine internet rutilante.

Sauf qu’en pratique…

C’est une stratégie ultra-foireuse.

Parce qu’en se focalisant sur ce genre d’objectif non-stratégique, il se crée lui-même une situation dans laquelle il va être frustré au final :

Il aura un beau site pour une idée qu’il n’a jamais testée en pratique (lire : il ne sait pas s’il peut avoir des clients avec !)

…et il risque fort de ne jamais gagner un kopek avec son projet.

Des dizaines ou des centaines d’heures de taf pour que dalle et le sentiment amer de ne pas avancer.

Il est tombé dans l’horrible piège des objectifs non-stratégique… dans l’horponos !

Ça craint du slop. Sévère.

Alors que tout ça aurait pu être évité en choisissant des objectifs plus stratégiques.

NOTE : Si tu veux organiser stratégiquement tes réflexions pour trouver une idée de business avec un vrai potentiel financier tu peux recevoir mon mini-cours gratos en cliquant ici.

Je verse une larme d’empathie pour Pablo.

Bon… au moins, il aura appris à faire un beau site !

Évidemment, ça n’arrive pas qu’à lui…

Ça nous arrive à TOUS de choisir des objectifs à la con.

Et ça m’arrive plus souvent que je suis à l’aise de l’admettre ^^.

Pourquoi ?

Parce qu’on a tendance à CHOISIR CE QUI EST FACILE par défaut.

C’est “facile” de créer un site internet : tout seul dans son coin, on se sent productif.

Mais c’est autrement plus difficile de trouver une offre, surmonter le syndrome de l’imposteur et de démarcher des clients potentiels.

Alors on s’auto-persuade que c’est important de créer un magnifique site internet.

Lol.

C’est un peu comme si on croyait qu’en achetant une super guitare on saurait automatiquement en jouer…

On est rudement balèze pour croire en nos propres conneries ^^

Alors qu’en pratique : On est juste en train de se distraire de notre objectif réel en s’accrochant à des chimères.

À un point où ça peut même devenir dangereux . Cf. Cet article de Julien.

On pratique un aveuglement sélectif et on se laisse ensorceler.

 

Comment briser le charme ?

En posant un regard critique sur nos actions et en étudiant sérieusement la question :

Est-ce que ce que je fais me permet vraiment d’avancer vers les résultats que je désire ?

C’est une question *hûtain* de difficile parce qu’on est biaisés comme des sauvages :

On a la fâcheuse tendance à penser qu’on a raison et que si on fait quelque chose, c’est parce que c’est la meilleure solution (sinon on ferait autre chose tiens !).

Donc pour voir si on avance vraiment dans la bonne direction, il faut arriver à se sortir la tête du *gargantum rotoflex* et prendre un moment pour analyser nos actions actuelles avec un peu de recul.

À quel moment ?

Lorsque tu constates que ça fait un moment que t’as envie d’atteindre un résultat et que malgré tout ce que tu fais pour ça, tu bouges pas des masses dans la bonne direction.

À ce moment-là, tu peux en déduire que tes objectifs actuels pour atteindre ton résultat désiré ne sont pas stratégiques

…et qu’il serait temps d’en changer.

Donc pour t’aider à faire ça CONCRÈTEMENT, je te présente mon système en cinq étapes pour t’assurer que tes objectifs soient stratégiques (et t’amènent bel et bien vers le résultat que tu désires !).

Pourquoi cinq ? Pourquoi pas !

 

Les 5 étapes pour définir des objectifs stratégiques

 

1/ Bien définir le résultat final que tu souhaites atteindre

« Gagner 2000€ par mois avec mon business. »

« Perdre 15kg définitivement. »

« Pouvoir avoir une conversation en anglais avec un natif anglophone. »

 

2/ Identifier les facteurs critiques

NOTE : Ceux qui doivent impérativement être validés pour atteindre résultat final !

« Créer un produit que les gens veulent et leur vendre »

« Perdre du poids sans en reprendre »

« Parler anglais »

 

3/ Déterminer les actions qui ont le plus d’impact sur les facteurs critiques (et arrêter les autres)

« Est-ce que faire un beau site internet m’aide à créer un produit que les gens veulent et leur vendre ? Ça m’aidera probablement à faire des ventes mais est-ce que c’est vraiment la beauté du site qui va me permettre de vendre ? Non, ce qui compte le plus, c’est la qualité de mon produit et sa capacité à aider mes clients. Hmmm… donc ce serait plus intéressant de développer mon produit en discutant directement avec des clients potentiel pour bien comprendre ce qu’ils veulent plutôt que de passer des semaines sur ce site ! »

« Est-ce que suivre des régimes à répétition me permet de perdre du poids sans en reprendre ? Pas vraiment… je retrouve mes kilos encore plus vite que je les ai perdus. Ce serait plus intéressant de modifier durablement mon alimentation, par exemple en arrêtant petit à petit les sodas. »

« Est-ce que regarder des séries en VOSTFR m’aide à parler anglais ? Ça m’aide un peu à comprendre la langue mais je me rends bien compte que j’ai beau en regarder 90 par jour, ça m’aide pas vraiment à communiquer en pratique. Ce serait plus intéressant de trouver des anglophones et de pratiquer avec eux. »

 

4/ Déterminer des actions quotidiennes pour avancer sur les facteurs critiques

« Appeler un client potentiel et lui présenter mon offre puis utiliser son feedback pour l’améliorer »

« Ne plus boire de sodas et arrêter de manger quoi que ce soit après 20h »

« Discuter 15 minutes avec un interlocuteur anglophone »

 

5/ Arrêter de faire les actions non-stratégiques et FAIRE les actions stratégiques

« J’aimerais bosser sur mon site parce que c’est facile et j’aurais l’impression d’être productif(ve) mais à la place je vais appeler un client potentiel pour lui présenter mon offre pour tester si mon projet à un potentiel financier »

« J’aimerais suivre ce nouveau régime miracle parce ça me permettrait de perdre du poids rapidement mais à la place je vais simplement renoncer une bonne fois pour toute (au moins pour l’année à venir) aux sodas pour ne pas reprendre mes kilos la semaine suivante »

« J’aimerais regarder la nouvelle saison de Peaky Blinders parce que ça me donnerait la sensation de pratiquer mon anglais mais à la place je vais appeler mon correspondant anglais pour parler en pratique »

 

 

Et lorsque tu as défini tes objectifs stratégiques et que t’y avances dessus, il se passe un truc de ouf :

Tu te rapproches des résultats que tu désires !

Tu arrêtes d’avoir une « intention » vague et floue et à la place tu as des ÉTAPES claires et définies qui te font avancer tranquillou.

Chacun de tes efforts te rapproche un peu plus de ton but.

Et tu ne perds plus ton temps à poursuivre des objectifs qui te servent à que dalle.

Yay !

Le truc c’est que c’est pas évident de réaliser les mensonges qu’on se fait à soi-même

…parce que c’est hyper difficile de remettre en question ses propres actions.

Mais pour atteindre les résultats que l’on souhaite, ça en vaut un milliard de fois la peine !

Donc pour conclure cet article, j’ai deux petites questions pour toi.

  1. Quels sont les objectifs non-stratégiques que tu poursuis en ce moment ?
  2. Et qu’est-ce que tu pourrais faire à la place ?

Un gros respect à celles et ceux qui auront le courage de partager leurs réponses en commentaire.

Et pour lancer le mouvement, voici mes réponses :

1/ Je continue de développer mes programmes existants (c’est « facile » parce que j’ai déjà créé plusieurs programmes et que je sais que je suis bon pour ça) au lieu de me concentrer sur augmenter mon trafic (c’est « difficile » parce que − même si je sais pas par quel miracle, j’ai déjà pas mal de trafic ^^ − je me suis jamais soucié de ça délibérément avant !).

2/ Contacter des influenceurs et leur demander de partager les articles qui peuvent intéresser leurs publics ! Réfléchir à mon SEO et écrire mes prochains articles en SEO friendly !

Bon… bin je sais ce qui me reste à faire ^^

À toi de jouer dans les coms :

  1. Quels sont les objectifs non-stratégiques que tu poursuis en ce moment ?
  2. Et qu’est-ce que tu pourrais faire à la place ?

Bonne journée nuggets,

– Damien


Reste en contact :