^ pleindetrucs.fr

Comment trouver le temps

“Il y a une phrase que les Européens prononcent constamment, et c’est « je n’ai pas le temps ». C’est une aberration de s’en plaindre sans cesse, puisqu’il ne peut « jamais y avoir plus de temps qu’il y en a du lever au coucher du soleil », mais « cela ne suffit jamais ».”

– Touiavii, Chef de tribu Samoa dans « Le Papalagui »

En pratique, on sait très bien qu’on a tous le même temps. 24h par jour. 60 minutes par heure.

Le temps n’a jamais été le problème. Le problème, c’est les priorités.

Chaque instant qui compose ta journée, chaque seconde de sommeil, chaque seconde de travail, chaque seconde de loisir, c’est toi qui décides comment l’utiliser.

Tu n’as pas d’obligations. Tu te crées des obligations. C’est un « tu » général, hein, je me compte aussi dedans !

Alors, évidemment tu peux te dire que tu « dois » aller à ton boulot pour gagner de l’argent, tu peux te dire que tu « dois » dormir au moins 8h par nuit pour être en forme, tu peux te dire que tu n’as « pas le choix ».

Et si c’est comme ça que tu penses, alors tu es coincé dans cette réalité.

Le risque ? C’est d’être insatisfait(e) de ton temps.

À chaque « je n’ai pas le temps », il y a une suite : « je n’ai pas le temps de [quelque chose] »

Et ce « quelque chose », c’est parfois les trucs que tu désires le plus.

Je n’ai pas le temps de créer mon propre business.

Je n’ai pas le temps de voyager.

Je n’ai pas le temps de me détendre.

Je n’ai pas le temps de gagner plus d’argent.

Je n’ai pas le temps de rencontrer de nouvelles personnes.

Je n’ai pas le temps de [insère ce que tu veux ici] !

Ça frustre. Ça épuise. Ça te bouffe le cerveau.

Dans cet article, je partage avec toi quelques idées pour trouver le temps.

 

Définis tes priorités absolues

Qu’est-ce qui compte vraiment dans ta vie ?

Je te parle pas de ton but ultime ou autre questionnement métaphysique. Je te parle des deux trois trucs qui comptent vraiment dans ta vie.

Par exemple, pour moi, en ce moment, ce sont mes relations, ma liberté géographique et financière, et voyager.

Personne d’autre que toi ne peut choisir tes priorités. Ça peut être passer du temps avec une certaine personne, avoir une promotion, gagner un tournoi de tango, perdre du poids, prendre du muscle, trouver un(e) partenaire, etc… Ce que tu veux en somme.

Définir tes priorités absolues, ça te permet de déterminer comment tu vas utiliser ton temps.

Ça doit être une réflexion assez simple, pas un triturage de méninges intempestif.

Action :

Réponds simplement à cette question de manière intuitive : Qu’est-ce qui compte vraiment dans ta vie ?

Prends-toi une minute et note-le quelque part.

Vas-y j’attends.

C’est bon ?

Ok, bien ouèj nuggets !

 

Crée ta routine minimum

La « routine minimum », c’est un terme que j’utilise pour définir un espace de temps réservé à mes priorités absolue. Chaque jour.

De la même manière, tu peux définir ta propre routine minimum.

Le principe est simple : tu bloques une période de temps minimale dans la journée pour te consacrer à chacune de tes priorités absolues.

Par exemple :

Tu peux décider de te lever à 5h30 le matin et bosser sur ton projet de business jusqu’à 8h. Ça te laisse 2h30 par jour pour trouver le temps de devenir ton propre patron.

Tu peux bloquer 30 minutes chaque jour en fin d’après-midi pour faire une séance de muscu chez toi.

Tu peux réserver 10 minutes par jour avant d’aller te coucher pour préparer un voyage.

Tu peux remplacer ton film du soir par la lecture d’un bouquin sur une thématique qui te plaît.

Et même si tu ne sais pas exactement ce que tu veux, tu peux par exemple te réserver 1h par jour pour y réfléchir !

Regarde ça sous cet angle : si tu ne prends pas le temps d’accorder ton attention à tes priorités absolues, tu ne les honores pas. Et dans ce cas, ce qui compte le plus pour toi ne prend aucune place dans ta vie. Est-ce que c’est comme ça que tu veux vivre, en laissant de côté ce qui compte vraiment pour toi ?

Action :

Crée ta routine minimum : définis une durée à consacrer à une action. Idéalement, définis le moment de la journée où tu veux placer cette période. Ex : de 5h30 à 8h du matin. Ou de 21h à 21h10.

Plus tu consacres de temps à une priorité, plus celle-ci prend de place dans ta vie.

Par exemple, tu peux penser toute ta vie à ton indépendance géographique, si tu ne lui accordes pas de temps, elle n’arrivera peut-être jamais. Idem pour n’importe quoi d’autre.

 

Assume le prix à payer

Tu as le temps. Le même temps que qui que ce soit. La question à te poser, c’est comment tu veux l’utiliser ?

Dormir moins te libère du temps.

Quitter ton boulot te libère du temps.

Arrêter la télé te libère du temps.

Posséder moins de biens matériels te libère du temps.

Supprimer tes objectifs secondaires te libère du temps.

Dominer tes peurs te libère du temps.

Je connais un tas de personnes dans le schéma « je n’ai pas le temps ». Puis je les entends dire qu’elles passent leurs soirées sur Youtube ou à regarder des séries, elles se lèvent tard, elles passent des heures à ne rien faire.

Elles se disent qu’elles ont besoin de se reposer.

Bref, elles ont le temps. C’est juste qu’elles l’utilisent d’une manière qui leur donne l’impression de ne pas en avoir.

Trouver ton équilibre pour trouver le temps, ça implique de définir le prix que tu es prêt(e) à payer pour honorer tes priorités absolues.

Le prix en implication bien sûr.

 

En définissant tes priorités absolues, en créant ta routine minimum et en assumant le prix à payer, tu sais comment trouver le temps.

Ensuite, chacun est libre de ses choix.

Comme le dit tonton Franky :

« Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses… »

– Franklin Delano Roosevelt

« Je n’ai pas le temps » est une excuse.

Une excuse ni bonne, ni mauvaise.

Personne ne peut être au top tout le temps.

Mais si la volonté est là, tout le monde est libre de trouver le temps.

Et encore une fois… c’est juste un choix.

 


Reste en contact :