^

Comment te faire aimer par tout le monde à Noël ?

Les fêtes de Noël approchent et tout le monde cherche le cadeau parfait pour ses proches…

Alors tu vas arpenter les galeries marchandes de la ville et les cyber rayons d’Amazon pour trouver la perle rare.

Et au final, il y a de maxi-probabilités que tu leur offres… un bidule inutile qui va prendre la poussière quelque part.

Eeeeet ouais !

Même si ton intention est bonne. Il y a de grandes chances que ton cadeau soit naze et pourrisse dans un coin.

Prenons la réflexion dans l’autre sens :

Souviens-toi des cadeaux que tu as reçus l’an dernier.

Est-ce qu’ils t’ont vraiment apporté quelque chose dans ta vie cette année ? Est-ce que tu les as vraiment utilisés ? Tous ?

Alors ? Hmmm ?

Exactement.

Et moi non plus d’ailleurs. Je n’ai même pas utilisé une seule fois 99% des cadeaux de l’année dernière (le 1% restant, c’est un t-shirt que je mets de temps en temps mais dont je n’avais pas du tout besoin).

Faut l’avouer, la plupart des cadeaux de Noël sont nazes.

Alors là, tu pourrais me rétorquer, “Oui mais ça fait plaisir les cadeaux”. Et oui, “ça fait plaisir” au moment où on les reçoit.

Et quelques temps après, tous ces jolis présents errent désolés dans les abysses de l’oubli.

En voilà de l’argent bien investi dis-donc ! ATTENTION : ironie.

Alors, évidemment avec la grosse débilité consumériste “il faut” acheter des cadeaux par millier. C’est la publicité, les blogs, les films américains et à peu près tous les médias qui le disent donc ça doit être vrai.

On montre à quel point on aime l’autre en le couvrant de jolis cadeaux inutiles qui vont gentiment se perdre dans le désintérêt le plus total.

C’est n’importe quoi !

L’amour ne s’exprime pas en fonction du montant investi dans les cadeaux.

Et si ton gosse regarde la télé 24h sur 24, c’est sûr qu’il préférera une playstation plutôt qu’une balade en famille. Dans ce cas, mets-lui une bonne tarte dans sa tronche et dis-lui de lire mon blog parce qu’il y a des choses plus intéressantes dans la vie que consommer.

“Regardez tout ce que j’ai eu à Noël !”

Personne ne s’intéresse vraiment à cet ensemble de tasses à café ni à cette trousse de toilette !

Et même si elle est jolie, personne n’a besoin de cette 40ème veste supplémentaire non plus.

Puis avec 267 bouquins sur leur table de chevet, ce livre en plus aura un bel avenir dans un coin de l’étagère déjà trop pleine.

Bref…

Dans cet article, je te propose quelques idées alternatives pour faire des cadeaux qui font vraiment plaisir.

1. Investis dans les projets de l’autre

Tes proches, ils ont des objectifs. Les plus courageux poursuivent même leurs rêves.

Investir dans leurs rêves, c’est le plus beau cadeau que tu puisses leur faire. Ils te seront extrêmement reconnaissants pour ça.

Ta sœur rêve de partir voyager ? Mets quelques euros dans son billet d’avion.

Un de tes amis est en train de monter son business ? Achète-lui quelque chose.

Tes parents sont débordés avec leur boulot et rêveraient de se reposer un peu ? Nettoie la maison à fond.

C’est simple.

Et si tu ne connais pas les objectifs de tes proches, tu peux leur poser une question du genre : Qu’est-ce que tu rêverais de faire l’année prochaine ? Ensuite, fais de ton mieux pour les aider. Ça c’est un beau cadeau.

Au passage, un message perso pour mes proches, mes amis, ceux qui lisent mon blog depuis longtemps et tous ceux qui ont envie de me faire plaisir à Noël : Je veux pas de nouveau sweat-shirt, de bibelot à la con ni de machine à expresso. Achetez mon livre et lisez-le. Vous serez super content de le lire (parce qu’objectivement, il est trop bien : demandez à ceux qui l’ont lu) et ça me fera quelques euros.

2. Réponds à une requête

Si ton fils de 7 ans te dit (à toi ou dans sa lettre au père-noël) qu’il veut « Oui-oui contre les lapins démoniaques », c’est un bon signe que ça lui ferait plaisir.

Si ta mère te dit qu’elle voudrait une écharpe, idem.

Dans la mesure où le cadeau est clairement défini par l’autre, fonce !

Par contre ne t’amuse pas à deviner ce qui leur ferait plaisir. Les proba sont trop faibles. C’est de l’argent jeté par les fenêtres : l’autre ne sera pas content(e) + tu auras perdu du fric = Nul.

3. Privilégie une expérience plutôt qu’un objet

La plupart des gens pensent qu’un objet physique (genre un pull) a plus de valeur qu’une expérience (genre un repas au restau) parce que l’objet physique reste et l’expérience non.

C’est des conneries.

C’est carrément l’inverse : les expériences rendent plus heureux que les choses. Des tas d’études soutiennent cette idée (,  ou  et tu peux encore en trouver des tonnes).

Alors si tu veux faire plaisir en dépensant ton argent intelligemment, offre plutôt un repas délicieux, une rando au mont Viso ou un saut en parachute plutôt qu’une lampe torche ou une table basse.

4. Offre du fric

Au moins, tu es sûr(e) que l’autre va vraiment s’en servir. Mieux vaut 1€ utilisé librement que 1€ au fond d’un placard.

5. Fais des cadeaux émotionnels

Écris une lettre personnalisée, pas juste trois mots ni une carte postale, mais une véritable lettre où tu exprimes ton amour pour l’autre (que ce soit ta/ton partenaire, ta famille, tes amis). Offre un câlin. Remercie l’autre de faire partie de ta vie. Ce genre de choses.

Ça touche à fond. Ça fait du bien. Les connexions humaines, c’est une des choses les plus importantes à mon avis.

Évidemment, c’est plus difficile d’exprimer sincèrement ses sentiments que de faire deux clics sur Amazon.

En tout cas, je trouve que ce genre de cadeau crée une meilleure connexion et un plus bel échange.

Les mots, les gestes et l’intention exprimée prévalent un million de fois sur un joli gadget bien emballé.

Mais c’est juste mon avis.

J’espère que ce mini-guide pour un Noël alternatif t’aura donné quelques idées. En voilà quelques autres de Leo sur le site d’Olivier.

Et avant de conclure cet article, je voulais te dire : merci de me lire.

Que tu aies découvert mon blog aujourd’hui, ou que tu sois là depuis le début.

Qu’on échange par mail chaque semaine ou que tu ne m’aies jamais contacté.

Que tu sois un ami de longue date ou qu’on ne se soit jamais rencontré.

Ça me touche énormément de savoir que tu accordes de la valeur à mes mots.

Je fais de mon mieux pour te donner un max d’énergie et l’envie de profiter à fond de ta vie.

Et même si Noël ne devrait pas être un prétexte pour donner de soi aux autres parce qu’on peut le faire toute l’année…

Avec gratitude, je te souhaite un joyeux Noël !


Reste en contact :