^ pleindetrucs.fr

Vivez-vous la vie de vos rêves ? | Une réflexion à partager

Salut les musclé(e)s,

Alors, selon vous, est-ce que votre vie de tous les jours ressemble à votre idéal ?

J’imagine que chacun a une réponse différente à ce propos !

Dans ce billet, nous allons avoir ensemble une réflexion sur la légitimité d’utiliser son temps de vie pour réaliser ses rêves et se poser les bonnes questions sur ce qui nous rend heureux.

Comptez 10 minutes pour lire l’article.

Cette réflexion s’articule autour de trois axes, d’abord comprendre « le système » en trois points : l’argent, le temps et la valeur qu’on leur accorde ; puis l’importance de réaliser ses rêves et enfin, on remettra les choses dans leur contexte.

 

1. Le système

« Bouuuh le système ! Bouh ! » Non madame, non monsieur : pas bouh ! Il n’y a aucune critique du système dans cet article, il s’agit juste de reconnaître qu’il existe et être capable de l’observer et le définir pour en faire notre base de réflexion.

Le truc c’est que dans sa globalité, le système peut avoir l’air assez tentaculaire. On peut se sentir pris dans un tourbillon dont on ne voit pas l’issue. Pourtant, il suffit de mettre certaines remarques extrêmement simples à la suite pour avoir une compréhension de l’ensemble.

Chacun des points traités n’est pas exhaustif, il représente seulement la partie du spectre inhérente au développement de la réflexion.

  • L’argent

Partons de ce point là puisque c’est lui qui fait tourner la machine. Dans un premier temps, il faut reconnaître les vérités suivantes (des vérités selon moi, hein, ce ne sont pas des vérités absolues !) :

  • L’argent sert à consommer des choses, primaires et secondaires. De la nourriture aux objets en passant par de la formation et des loisirs.
  • Toute notre société fonctionne autour de cet argent et de la consommation. Si j’ai beaucoup d’argent, je représente le succès social parce que je peux acheter beaucoup de choses.

Alors, comment on gagne de l’argent ?

  • Le temps

De manière générale, on échange notre temps contre de l’argent, c’est ce qui s’appelle travailler.

La forme la plus courante de travail est le salariat. On parle donc d’employé. D’ailleurs c’est assez parlant qu’on utilise la forme passive ! On ne dit pas un travailleur mais un employé, comme si ce statut était totalement entre les mains de quelqu’un d’autre.

On accepte donc d’échanger notre temps contre une récompense pécuniaire. La valeur subjective déterminée par la société de votre activité implique des revenus différents, cela prend en compte la rareté de la compétence, le besoin, et le niveau de qualification. En d’autres termes 1h de votre temps est payé plus ou moins cher selon votre métier.

Pour vulgariser, dans notre système, 1h de notre vie vaut X euros. Ça marche pour les employés mais aussi pour les créateurs d’entreprise, les fonctionnaires, les artistes, tout le monde.

Jusque-là, tout semble tomber sous le sens n’est-ce pas ? Maintenant, on passe au niveau supérieur :

  • La valeur des choses

Imaginez que je vous propose de me donner 5 euros aujourd’hui et que demain je vous en rende seulement 2… Personne n’accepterait un marché aussi peu favorable !

Maintenant prenons l’exemple de nos emplois. L’employeur prend 5 jours de vie, certes pas toute la journée mais environ 8h plus les temps de transport et les temps de repos, et en rend seulement 2, le weekend. Et tout le monde trouve ça normal.

J’en entends déjà certains dire, « Oui ! Mais du temps on en a plein ! »

On a plein de temps ? Non, c’est même plutôt le contraire. L’argent est en quantité titanesque sur la planète, certes il ne nous appartient pas forcément mais il est quasiment illimité et il circule. Notre temps en revanche nous est intimement lié, et il est compté. Mais on ne s’en rend pas compte au jour le jour.

Évidemment, il y a bien plus que l’argent pour s’épanouir et même si nous avons un travail contraignant il est possible d’être heureux. Mais considérons que la plupart d’entre nous travaillent la majeure partie de leur vie et restons focalisés sur ce point dans cet article.

Alors réfléchissons, si on trouve ça normal, c’est que l’on n’évalue pas le temps à sa juste valeur. Le temps, c’est la seule chose qui ne nous sera JAMAIS rendu. Le temps, c’est la division de notre vie. Le temps c’est ce qu’on a de plus précieux.

Maintenant qu’on a tiré ça au clair, voyons comment ça se goupille avec nos rêves.

 

2. Réaliser nos rêves

On a donc vu que la chose la plus précieuse, c’est notre temps. Notre vie file au rythme des jours, et chaque jour où l’on ne vit pas en accord avec ce qui est le plus important pour nous, c’est un jour de perdu.

Chaque matin je me regarde dans le miroir en me demandant: “Si aujourd’hui était le dernier jour de ma vie, voudrais-je faire ce que je prévois de faire aujourd’hui ?” Et lorsque la réponse est ‘NON’ pendant plusieurs jours de suite, je sais que je dois changer quelque chose.”

Steve Jobs

Une vidéo de ce dernier qui mérite d’être vue. Pour avoir les sous-titres en français, cliquez sur l’icône de sous-titres puis choisissez “traduire les sous-titres” et sélectionnez “français”.

Alors qu’est-ce que c’est que de vivre en accord avec ce qui est important pour nous ? Bin, ça, je peux pas le savoir à votre place. Peut-être que pour vous, ce qui compte, c’est de passer du temps avec votre famille, avec vos amis, peut-être que c’est de faire de la musique ou de voyager, de faire du sport ou de cuisiner.

En tout cas, cette question, c’est la chose la plus importante à laquelle on doit réfléchir : Qu’est-ce qui est important pour nous ?

Ensuite, il faut remettre tout ça dans notre contexte.

 

3. Mettre les choses en perspective

Attention, je ne dis pas qu’il ne faut pas être employé ou ne pas travailler, loin de là. Ni même qu’il faut changer radicalement son quotidien. Je dis simplement que ça vaut le coup de penser à ce qui nous rend heureux et d’y accorder son précieux temps de vie.

De plus, il faut évidemment prendre en compte que l’argent a un rôle important dans nos vies. Il faut juste penser que – et je prends la célèbre maxime à revers – l’argent, c’est du temps, et que notre temps vaut bien plus que tout ce qui s’achète.

Pour conclure, je sais déjà que certaines personnes ne sont pas d’accord avec mes idées et disent que je suis fou !

Moi je trouve que – à l’exception des gens qui ont une vocation et un désir ardent de pratiquer l’activité qui leur tient à cœur – ce qui est fou, c’est de se lever chaque jour, d’aller au même endroit et y passer l’essentiel de sa journée, faire sensiblement la même activité, rentrer chez soi et utiliser son temps libre pour se reposer et finalement aller dormir, puis recommencer le cycle.

Mais ce n’est que mon point de vue.

Je me dis que la vie, c’est un peu plus que ça.

Avant de terminer, si le fait de vivre vos rêves est aussi important pour vous que ça l’est pour moi, je vous encourage à lire un de mes livres préférés, cet excellent bouquin de Tim Ferris, La semaine de 4 heures.

Hakuna Matata !

Et vous qu’est-ce que vous en pensez ? Pensez à partager cet article s’il vous a plu, faites réfléchir vos proches à ce sujet.


Reste en contact :