^ Le bépo, pleindetrucs.fr

Augmentez votre vitesse de frappe au clavier avec le bépo !

En cette belle journée fraîche et ensoleillée (chez moi en tout cas !), je te propose une révolution dactylographique !

J’ai nommé : le bépo !

 

Le quoi ?

Le bépo !

 

C’est quoi ?

C’est une disposition de clavier optimisée pour la langue française ainsi que pour les langages informatiques (C++ et ce genre de trucs).

Les premières lettres du clavier (là où sont habituellement les lettres “azer”) sont b, é, p et o. D’où le nom : bépo ! Malin

 

À quoi ça sert ?

À écrire plus vite sur clavier et à moins se fatiguer les doigts.

 

Un peu d’histoire

T’es-tu déjà demandé pourquoi les lettres sur le clavier sont comme elles le sont ?

Azertyuiop en français, qwertyuiop en anglais. D’où sort cette disposition ?

 

Voilà la réponse :

Bon, déjà l’azerty vient du qwerty.

Donc on va commencer par le qwerty.

La disposition qwerty vient des anciennes machines à écrire mécaniques américaines.

L’objectif était d’éviter le chevauchement des barres qui percutaient le papier.

Le principe était d’espacer les lettres souvent utilisées ensembles pour faire en sorte que ces barres ne s’entremêlent pas.

C’est tout !

Ça n’a pas été étudié pour faciliter la frappe.

La disposition des touches, légèrement de traviole plutôt qu’orthogonale, vient aussi de là !

 

Et l’azerty alors ?

Bin c’est sensiblement la même chose, très légèrement amélioré pour les francophones. Avec l’apparition notamment des lettres avec accents dans la barre des chiffres.

Comme il est écrit sur le site officiel du bépo :

L’efficacité de l’azerty est proche de celle d’une répartition aléatoire ! Et le hasard n’a pas bien fait les choses. Ainsi, sans qu’on puisse affirmer que c’est une disposition dangereuse et responsable de pathologies, elle est génératrice d’inconfort, rend la frappe compliquée et ne permet pas d’écrire dans un français correct.

Je t’invite à consulter le site consacré au bépo qui est super bien fait.

On retrouve donc cette disposition en azerty sur nos claviers actuels.

Je pense que ça s’explique par le fait que les premières personnes à se servir des claviers étaient les mêmes que celles qui se servaient de machines à écrire. Garder la même disposition devait leur permettre de ne pas chambouler leurs repères.

D’un point de vue plus pragmatique, à l’heure actuelle, l’azerty c’est n’importe quoi !

Les anglophones ont le dvorak et les francophones ont maintenant le bépo.

Tu peux l’installer ici, c’est complètement gratos.

C’est pas évident à prendre en main, mais après c’est génial.

 

Mon expérience

Alors, déjà, niveau vitesse en azerty, j’étais à peu près au niveau de la moyenne nationale française : 33 mots par minute.

Tu peux tester la tienne sur ce site ou celui-là.

Normal de chez normal quoi. J’utilisais tous les doigts sauf les auriculaires et je regardais un peu le clavier.

Je me suis donc mis au bépo pour écrire plus vite et ne plus du tout regarder le clavier.

 

À noter :

J’utilise un clavier qwerty parce que j’ai acheté mon ordi au Cambodge.

Il existe des claviers bépo. Ça peut servir dans un premier temps mais vu que l’objectif est de ne pas regarder le clavier, je n’ai pas jugé nécessaire de m’en procurer un !

À la place, j’ai imprimé cette image :

bépo

Je la plaçais à coté de moi à l’envers pour ne pas la regarder et je m’en servais uniquement lorsque j’étais bloqué.

Le but était de m’habituer à ne pas regarder en direction du clavier.

Bon, le début, comme tous les débuts, c’est galère.

On a l’impression de ne plus savoir écrire, ça prend trois plombes pour noter des mots tout simples, c’est épouvantable.

 

Après 70 jours de pratique, j’écris en moyenne à 45 mots par minutes sans regarder le clavier !

Note : atteindre mon ancienne vitesse de 33 mots minute en bépo a pris environ 40 jours.

 

Franchement, pour moi, c’est de la bombe.

Aujourd’hui, je me dis que ces deux gros mois d’investissement en valaient largement la peine !

Ça me servira toute ma vie d’écrire plus vite.

À présent, je vise les 60 mots minute (édit septembre 2015 : J’ai dépassé les 60 mots minutes. Booyah !), comme un dactylo professionnel. Je te tiendrai au courant de ma progression !

Hervé de changeons.fr a lui aussi prévu de s’y mettre cette année 🙂

 

J’espère que ça t’aura donné envie d’essayer, en tout cas, maintenant, tu sais que ça existe !

Si tu fais le test de vitesse de frappe, ça m’intéresse de connaître ton résultat sur la page Facebook.

À bientôt !


Reste en contact :