^ Damien Fauché PleinDeTrucs.fr

#PC1. Décide de ce que tu vas faire de ta vie

Dans ce FAT guide (7 chapitres biatch !) sur les prises de contrôle de ton cerveau (#PC)

…je te propose tout d’abord une petite balade au pays du conditionnement.

Dit comme ça, ça sonne pas folichon à plein tube pour un premier chapitre mais détrompe-toi mein klitze klein apfel shtrudel :

L’objectif de cet article, c’est de te faire sentir la caresse du vent de la liberté au-delà du gros nuage nauséabond qui émane de l’asphalte et du béton de la prétendue normalité.

En gros, ça va t’apporter une bonne bouffée d’air frais et te mettre en jambe pour amorcer la domination totale de ton mental. Mwahahahaha !!!

D’ici la fin de ce chapitre #1, tu seras en face d’un choix. Le premier de la série. Ta réponse déterminera probablement le reste de ta vie. Rien que ça ^^

L’idée d’aujourd’hui, c’est que notre société n’est pas une forme ultime de légitimité.

As-tu accepté le “rêve” ?

Notre société expose ses STANDARDS et c’est NOUS qui acceptons de nous les imposer pour, sans faire de vague, s’y intégrer.

Depuis l’enfance, de toute part c’est le rêve de cette société qui nous est inculqué, par la télévision et par tous ceux qui l’ont accepté.

“Il faut travailler dur, faire de grandes études, gagner de l’argent, être beau ou belle, mince, cultivé…” La liste est longue. La liste est frustrante. La liste est impossible à être complétée.

Fight Club

Le conditionnement est extrême. Au point même qu’il en devient tabou de le questionner.

C’est comme ça. C’est comme ça que ça marche. Point.

Tous dans la même direction, 5 jours par semaine, à fond la caisse, jusqu’à la tombe !

Pourquoi ?

Parce qu’on a accepté le rêve de la société. Parce que tout le monde semble aller dans cette même direction. Parce qu’on a dit “Oui, c’est ça la normalité”.

Et pourtant… pourtant on se dit qu’il y a quelque chose qui cloche. Chacun dans son monde de verre. Chacun derrière son masque. Chacun noyé dans ses émotions.

Coincé dans son boulot. Coincé dans son couple. Coincé dans son milieu social.

Tout est passé sous silence

“Je ne suis pas normal.” “Les autres ont l’air de savoir comment faire.” “Je ne suis pas à ma place.”

Solitude, peine, souffrance, honte, réjection.

C’est très fin, c’est diffus, ça s’infuse dans nos veines.

Ça suinte et ça pue, ça incite à la haine.

Seul. Seul avec les autres.

Mais heureusement, il y a du bon dans tout ça !

Il y a les amis (parfois), la famille (parfois), le succès (parfois), les vacances (parfois)

On se dit que c’est bien, que ça rend le reste supportable. On peut même être heureux comme ça. C’est une belle compétence que de pouvoir l’accepter.

Cependant, ce n’est pas à la portée de tout le monde.

Accepter la fatalité de son existence, ça demande de faire taire son enfant intérieur, ses rêves, ses aspirations.

Dans ton fort intérieur, y'a un enfant qui pleure

Ça demande aussi de s’imposer de nouveaux rêves, les rêves proposés par la société.

Gentiment, en silence, sans se faire remarquer, préférer la sécurité, toujours.

Tout le monde n’a pas envie de suivre ce chemin là.

C’est ce qui fait que j’écris ces lignes. C’est ce qui fait que tu es en train de les lire.

Parce que pour nous, nos rêves, nos aspirations, on ne veut pas y renoncer.

On veut leur donner de la voix. On veut les faire chanter au-delà du tintamarre imposé.

Et on en a parfaitement le droit.

Regardons les choses sous un autre angle :

Le rêve de la société est une construction standardisée. C’est une vue de l’esprit qui s’est imposée progressivement au fil des années. À travers les époques, les philosophies, les religions.

La société n’a pas raison. Elle est juste majoritairement acceptée.

Ses valeurs sont définies, fixes dans une époque donnée, et révérées.

L’humain idéal de la société est hautement standardisé.

Hautement standardisé dans une société pleine d’individualités.

Comment une norme standardisée pourrait-elle s’appliquer parfaitement à une masse d’individus aussi divers que variés ?

Réponse : Elle ne le peut PAS.

Elle peut simplement toucher le plus grand nombre. Ceux qui ont décidé de ne pas l’interroger.

Alors que faire si l’on n’entre pas dans le moule ?

On peut ouvrir les yeux.

On peut se dissocier du rêve de la société.

On peut accepter de vivre son propre rêve.

On peut commencer à considérer la société comme une amie un peu bornée mais pas méchante.

On peut considérer tous ses bons côtés.

On peut même s’en faire une alliée.

On peut changer notre rôle en son sein sans en être éjecté.

Et petit à petit, par l’exemple, on peut la changer, Elle, avec amour, pour la rendre plus agréable à vivre.

Comment ?

Tout d’abord… en changeant légèrement de paradigme.

Parce que ta vision du monde, c’est ce qui va déterminer tes choix de vie.

Matrix

Et que tes choix de vie, ce sont eux qui vont déterminer la vie que tu mènes au quotidien et la personne que tu es.

Au début de ce chapitre, je te disais que t’allais te retrouver face à un choix qui pouvait bouleverser ta life, en mode furious

Le voici :

1/ Préserver le status quo, accepter “le rêve de la société”, oublier cet article et gentiment poursuivre la course à la normalité 

OU

2/ Envisager un instant − le temps des 7 chapitres de ce guide − que ton rêve personnel puisse être distinct de celui de la société et qu’il est tout autant LÉGITIME

C’est juste un choix.

Mais c’est un choix qui peut avoir un impact titanesque sur l’aspect que ton quotidien va prendre.

Imagine qu’en changeant simplement quelques-unes de tes perceptions du monde, tu puisses avoir des résultats complètement nouveaux.

Into the Wild

Comme ne plus avoir à porter de masque et embrasser de tout ton être tes aspirations profondes, sans culpabilité et sans peur.

Pas trop naze huh ?

Dans la suite de ce FAT guide sur les Prises de Contrôle de ton mental (#PC), je te propose juste une manière de voir le monde.

Elle n’est pas meilleure ou pire qu’une autre mais au vu de mon expérience − perso et en tant que coach gourou interplanétaire (ok… je m’emballe un peu !) − elle te permettra d’assumer pleinement ta position par rapport aux attentes des autres

…et elle te permettra surtout de te sentir suffisamment PUISSANT(E) pour avoir le courage de construire ta vie en fonction de TES valeurs…

sans te sentir égoïste ou “pas à ta place” pour autant.

Alors si t’as pas froid aux yeux et que t’es prêt(e) à questionner les mantras de la normalité…

Well, well, well my beautiful Muffins

…alors ce FAT guide est pile poil pour wat 😉

Prépare-toi à dominer majestueusement ton mental sans flipper comme une flippette !

Dans le #PC2, on va voir comment tu peux avoir un impact énorme sur ta vie et ton environnement en maîtrisant le jeu de la société.

Ça va dépoter grave !

Puis il y aura encore 5 autres chapitres pour finir la full maîtrise de ton cerveau (7 en tout donc !) ^^

AUSSI…

Si t'as pas le temps de TOUT lire tout de suite… pas de soucis nuggets… je suis en train de t'agencer ce guide des #PC dans un bon gros ebook PDF avec un tas de bonus (notamment des exercices et des checklists avec les points essentiels !).

Comme ça tu pourras le télécharger direct sur ton ordi ou ton tel et le bouquiner au besoin :

Et si trouves ce guide utile :
Partage-le !


Reste en contact :